Activateur de Voyages
Nous rejoindre sur Facebook

Energy trip vous conseille

<=== cliquez sur l'image pour l'agrandir...

 

Energy Trip, Voyages pour la Terre. Voir nos voyages sur le requin-baleine.

 

Nom - Ordre - Famille

Que chercher...

Couleur,

Taille,

Dents,

Habitat,

Biologie,

Comportement / Distribution,

Alimentation,

Humeur...

Requins-baleines taggés.

 

Nom - Ordre - Famille : Rhiniodon Typus - Orectolobiformes - Rhinotontidae.

Que chercher : un immense requin avec une large tête aplatie et un damier de points et de rayures sur le corps...

Couleur : gris foncé, bronze ou gris vert sur le dessus avec du blanc pour les points et les bandes transversales; de blanc à crème sur le ventre.

Taille : c'est le plus grand poisson du monde. La plupart de ceux rencontrés par les plongeurs font de 6 à 11 mètres. Le plus grand jamais mesuré faisait 12,20 mètres, un mâle pris au large de Bombay en Inde. La taille maximum est évaluée, sans certitude, à 18 mètres !

Dents : pas de dents pour ce géant des mers, ce requin attrape ses proies à travers un écran qui filtrent jusqu'à ses branchies...

Habitat : c'est un requin épipélagique, naviguant entre océan et côtes, dans les mers tropicales et chaudes. Il semble apprécier les températures de surface entre 21 et 25°C. Ce requin est généralement rencontré près des thermoclines (17°C), conditions qui favorisent la remontée du plancton à la surface et les petits organismes nectoniques dont il se nourrit.

Ce requin est plutôt aperçu au large mais il vient parfois près des côtes, quand aux plongeurs, ils le rencontrent principalement très près de la surface.

Aire de répartition : tout autour du globe, dans les eaux tropicales et chaudes.

Biologie : le requin-baleine se nourrit de plancton et d'organismes nectoniques (krill, calamars et petits poissons comme les sardines, les anchois ou les maquereaux) qu'il aspire à travers ses "fanons".

Question reproduction, c'est un sujet qui a été très controversé dans la communauté scientifique. En 1953, un très gros oeuf contenant un embryon de requin-baleine de 36cm a été trouvé dans un filet dans le Golfe du Mexique, ce qui a laissé supposer que le requin-baleine était ovipare.

Il a depuis été prouvé que l'oeuf trouvé était un avorton et que les requins-baleines sont ovovivipares. Ce qui veut dire que ces requins incubent dans des oeufs qui restent dans l'utérus de la mère, pour naître ensuite. Les nouveaux-nés mesurent de 55 à 63cm, plusieurs ont été trouvés au large des côtes de l'Amérique du Sud, des Iles Marshall, dans le Golfe de Guinée et le Golfe Persique.

Durée de vie : certaines espèces de requins qui vivent jusqu'à 100 ans n'atteignent pas leur maturité sexuelle avant l'age de 20 ans, passant donc 1/5 de leur vie en tant que "mineurs". De récentes études suggèrent que les mâles requins-baleines ne sont pas capables de se reproduire avant l'age de 30 ans. Si 30 ans représentent le 5ème de leur espérance de vie, ils peuvent donc à priori vivre plus d'une centurie, voire jusqu'à 150 ans !

Comportement / Distribution : des requins-baleines solitaires ont été aperçus dans de nombreux endroits mais les grandes concentrations ne se déroulent que dans certains endroits bien précis. Dans le Pacifique Est, de nombreux requins sont visibles au large du Mexique, de Cabo San Lucas jusqu'à Acapulco, de Mars à Août. Dans le Pacifique Ouest, on les voit fréquemment au large des côtes du Queensland en Janvier et Février.

Dans l'Océan Indien, les requins-baleines se rassemblent à Ningaloo Reef, nord-ouest de l'Australie, en Mars et Avril quand le corail se multiplie. Ils se rassemblent aux Seychelles en Août et en Novembre, mais les plus grands rassemblements se font le long des côtes d'Afrique de l'Est (Afrique du Sud et Mozambique) d'Octobre à Avril.

Alimentation : le requin-baleine est souvent aperçu se nourrissant près de la surface. Parfois, il se place en position verticale, bouche en haut, et monte et descend en cycle de 15 à 20 secondes, se posant en surface pour que l'eau puisse filtrer à travers ses branchies.

On rapporte que plusieurs espèces pélagiques de poissons comme l'albacore, le thon skipjack ou le cobia, nagent en compagnie du requin-baleine. On pense qu'ils se nourrissent des petits poissons attirés par le plancton que consomme le requin-baleine.

Humeur : le requin-baleine peut se montrer méfiant envers les plongeurs et donc être difficile à approcher, indifférent ou montrer de la curiosité et venir auprès des plongeur, apparemment pour les examiner.

Danger pour l'homme :  sans aucun agressivité envers les plongeurs, il peut parfois heurter un bateau, mais n'est absolument pas dangereux pour l'homme malgré sa grande taille.

Requins-baleines taggés : merci de prêter attention si vous croiser un requin-baleine taggé ! Pour déterminer leurs déplacements saisonniers, le SRI (Shark Research Institute) a commencé de les tagger en 1993. Regarder si vous voyez le tag à l'arrière de la dorsale, un tube d'environ30cm de long, gros comme un crayon, avec un numéro d'identité (ID) sur le côté. Si le numéro est effacé, vous pouvez le retrouver en enlevant la capsule au bout du tag.

En cas de rencontre, merci alors de prévenir le SRI pour lui indiquer où, quand et par qui a été vu ce requin-baleine (coordonnées du RSI : In the USA, you can reach the Shark Research Institute at P.O. Box 40, Princeton NJ 08540, U.S.A. - or by Fax: (609) 921-1505. In South Africa you can reach the Shark Research Institute at P.O. Box 510, Botha's Hill, Natal 3660, R.S.A. - or by Fax: (031) 769-0439, or you can contact them via eMail: SRILevine@aol.com).

haut de page